fabrice39baladojura.com

fabrice39baladojura.com

Plateau du Lizon - Lavans-les-Saint-Claude "Balade du Tacot"

           Balade de Lavans-les-Saint-Claude

Balade du Tacot niveau 1. Temps : 2 h 30 - 5 km.

Départ de la place de l'église de Lavans-les-Saint-Claude. Nous traversons la route et prenons la rue à gauche du café (chemin de la fontanette) où un peu plus bas se trouve une croix au milieu de la rue.

Nous partons à droite de la croix et passons entre des maisons.


Au bout de cette rue, nous empruntons le chemin qui nous mène au premier panneau indicateur sur les roches (ci-dessous).

Descendons à travers le champ où s'offre une vue sur le Truffet.

si dessou ancienne gare du tacot

Le Truffet et la vallée de la Bienne


Nous passons une première haie d'arbustes. Sur la gauche nous apercevons des ruches et empruntons l'ancien chemin du "Tram". Chemin qui est bordé de pierres et de foyards. Le chemin nous conduit au-dessus de Lizon.

Mais avant, nous passons sur une des nombreuses oeuvres d'art qui laissaient passer le tram.

Petite histoire du tram. « Il a été mis en service en 1898, il faisait la navette de Lons-le-Saunier à Saint- Claude. Nos grands-parents le surnomaient "Le Tacot" car la motrice à vapeur était poussive et lente. Pourtant le tacot fut une des premières incursions du "progrès" tant attendu dans le Haut-Jura. Même si parfois dans les côtes les voyageurs, pouvaient descendre en marche pour cueillir des fleurs. Le train permit, au moins jusqu'en 1914, le développement de nombreuses entreprises Haut-Jurassiennes en leur apportant de nouveaux débouchés. Aprés la grande guerre, il fut concurrencé par l'automobile. Sous l'0ccupation, la ligne connut un regain d'activité mais fut abandonnée en 1948 ». Le tram dérailla près de Pratz le 27 juin 1914. M Favier de Lavans raconte l'histoire de ces jeunes qui, "un soir de fête, décidèrent de faire dérailler le tacot...et y parvinrent !"

Les gendarmes enquêtèrent. Un des jeunes gens fut arrêté. Il fit de la prison, et fut incorporé au bataillon d'Afrique pendant 2 ans à casser des cailloux.

 

Nous repartons et passons entre les anciens murs de soutènement où nous avons une vue sur la gare de Lizon.


La gare de Lizon.

Vu de l'ancien tracé du tram, nous passons derrière les jardins et arrivons sur une petite route que nous traversons avant de prendre le chemin indiqué par un autre panneau qui va nous emmener à côté de l'ancienne école primaire de Lizon.

 

 

Nous nous dirigeons vers la voie de chemin de fer que nous traversons et prenons sur la droite. Nous passons devant la gare et reprenons le chemin au bout de la rue.

 

Ce chemin est très agreable sous les arbres, nous sommes à l'ombre. Nous traversons une passerelle qui emjambe un ruisseau

Le chemin monte tout doucement car nous longeons la ligne de chemin de fer jusqu'à Brive d'Aval. Petit lieu-dit de Lavans-les-Saint-Claude.


Vue depuis Brive sur la montagne aux Buclets 529 mètres

Nous traversons Brive d'Aval où des moutons nous accueillent de leurs

bêlements.



Au bout de la route nous traversons le passage à niveau . La route monte sur 2 kilométres, tout doucement en suivant (sur la gauche) la montagne appelée "la Charrière". Nous arrivons au premier carrefour où le chemin qui part sur la gauche va vers la ferme de "La Prat". Nous restons sur la droite où la montagne s'appelle "Aux montagnards". Voilà les premières maisons. 

Le panneau nous indique rue du chêne. Nous prenons le chemin qui descend sur la droite.

Le chemin dit "Des montagnards, nous emmène au chemin de la fontanette . Et voilà notre petite balade terminée. FIN



17/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 98 autres membres