fabrice39baladojura.com

fabrice39baladojura.com

Val de Bienne - Chassal "Balade du bois de Thier"

 

Balade du "Bois de Thier" à Chassal



Le nom de Chassal pourrait dériver de chesal (masure ou dépendance). Il apparaît dans l'histoire, d'après A. Rousset, par une charte de 855 qui cite un lieu nommé Cassenatis. Dépendant pour le religieux de la paroisse Saint-Léger de Molinges, le village était administré pour le compte de l'abbé de Saint-Claude par un prévôt. Cette charge donna naissance à une famille noble dite "de Chassal", dont on trouve mention entre le XIIe siècle et le XVe siècle. L'un de ses membres, Pierre de Chassal, ayant assassiné

en 1228 le grand cellerier de l'abbaye, fut exilé et ses biens confisqués. Puis, à la suite du complot d'un de ses descendants contre Charles le Téméraire, duc de Bourgogne en 1470, la famille fut définitivement écartée des bénéfices de l'abbaye.
Avec le rattachement de Marigna en 
1822, qui fit doubler sa population, la commune s'enrichit de nouveaux moulins à grains, à scie et à battoir actionnés par la Bienne et le torrent de l'Enragé. Ce dernier présente la particularité d'être une résurgence du lac de l'Abbaye-en-Grandvaux, à 30 km.

Personnalité de Chassal : Simon Gaillot (1633 – 1681), sculpteur sur ivoire.

Le départ de la balade se fait depuis la mairie. Durée : environ 1 h 30.


Mairie de Chassal

Traverser le pont sur la Bienne en direction de Marigna. Prendre sur la droite et ensuite sur la gauche en direction du lotissement (La Boussière). Monter sur la droite.


A
Chassal, une retenue sur la Bienne utilisée autrefois pour le cabotage.


Se rendre jusqu'au n° 22 du lotissement pour voir le panneau


Panneau du chemin dans le lotissement

Nous prenons ce chemin sur la droite et montons sur 2 kilomètres sur un chemin en rocher sous les sapins et les épicéas. Ce chemin n'est pas trop bien indiqué. Nous allons arriver presque à un mur où nous prendrons sur la droite et retrouvons des fléchages en jaune. Nous passons sous une voûte de buis sur 500 mètres et tout d'un coup nous voilà dans une clairière avec un petit ruisseau. Nous arrivons à la "Grange de la Prat", où se trouvent un groupe de quelques maisons que nous traversons.


Chemin sous les buis.

Nous passons devant la fontaine sur la route goudronnée. A la dernière maison à droite nous piquons juste derrière le chemin qui monte mais ne pas continuer tout droit. Comme le fléchage l'indique ; ceci est un autre chemin. Nous retrouvons les trace jaunes un peu plus haut sur ce chemin. Nous voilà dans la forêt du "Bois du Thier". 
A
 gauche, nous apercevons au loin les communes de Saint-Lupicin, Lavans-les-Saint-Claude et Pratz. Nous redescendons et apercevons des affûts pour chasseurs. Nous descendons toujours et traversons le "Bois de Marigna".

 
Vue sur la vallée de la Bienne


Vue sur l'ancienne carrière de marbre

Ici se trouve un belvédère sur la Bienne et l'ancienne carrière de marbre.
Tout doucement nous arrivons à Marigna, par le lotissement de la Chandelette.
Nous revoilà au premier carrefour des deux lotissements. Nous traversons le passage à niveau. La gare se trouve sur la gauche. Nous traversons le pont et nous voilà de retour au point de départ de la retenue sur la Bienne pour le cabotage à Chassal.

Gare de Chassal et fin de la balade.



08/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres